Agence : 7 Quai Maréchal Joffre - 69002 LYON

Tel : 04 81 91 62 52 / Mail : atelierdubocal@free.fr

  • Notre compte Facebook
  • White Google+ Icon

1/3

VILLEURBANNE (69)

CARRE DE SOIE

'ARCHE'

Maître d’ouvrage : Cogedim Altarea
Partenaires : ATAUB ARTO (mandataire)/ Synapse/ Cpos
Étendue de la mission : Maîtrise d’oeuvre complète
Montant des travaux : 90 000€ HT esp. extérieurs

Surface de projet : 2901m² dont 1344m² extérieurs

Concours gagné

 

1. HABITER LE PARC ET LA PROMENADE JACQUARD, FAVORISER LES RENCONTRES PLUTÔT QUE L’ISOLEMENT
    
    L’îlot A1 constitue l’accroche Nord-Ouest de la ZAC de Villeurbanne CARRE DE SOIE. 
Dans cette frange active, le long de la rue Léon BLUM, où les espaces de vie, d’habitat, de lieu de travail et de flux s’entrecroisent, il est primordiale de prendre en considération ces différents usagers et leurs attentes, dans l’aménagement des espaces extérieurs. 
Au sein même de l’îlot, l’espace extérieur du bâtiment sera décomposé en de multiples espaces de convivialité, proposant diverses typologies d’espaces (terrasses, jardin, toitures...) communs à l’ensemble des résidents. Il nous a semblé plus intéressant d’exploiter les espaces en RDC en jardin collectif, plutôt qu’en jardins individuels qui viendrait réduire l’espace pour tous (favorise les rencontres).

•    Un jardin 3 ambiances distinctes    
    Ce jardin sera exclusif aux résidents de l’îlot A1. Il sera desservi par une entrée principale au sud, et deux entrées secondaires à l’est, le long de la venelle, venant enjamber une noue paysagère. Les résidents pourront se rendre dans le jardin de l’îlot A1 via ces divers accès créés. Composé de 3 ambiances distinctes, ce jardin permettra de s’y reposer, s’y promener, se rencontrer et organiser de petits événements entre voisins.  Le but de ce lieu collectif privatif est de permettre aux habitants de s’ouvrir un peu plus aux autres en favorisant les échanges et les rencontres dan l’objectif d’apprendre à se connaître et à s’approprier les espaces collectifs de la résidence. Ce cœur d’îlot  végétalisé et sa noue planté permettant de lutter contre les îlots de chaleur urbains, fera également partie des composantes paysagères de la promenade JAQUARD et permettra sa visibilité depuis la rue. 

    1- Le jardin cœur d’îlot
Un jardin dense et verdoyant, généreux en essences arbustives, cépées, arbres de moyen développement, vivaces et graminées. Un espace garantissant une certaine fraîcheur et de la verdure aux résidents, notamment ceux en RDC. Les cheminements de cette partie du jardin sont mis à distance des logements RDC par la végétation, garantissant l’intimité des logements.


    2- La Prairie jardinée
Un jardin sous la forme d’une prairie, où la strate herbacée est dominante et ponctuée d’arbres de grande hauteur au feuillage et à la silhouette légère tel que les Pins et les Gleditsia, ainsi que de bosquets d’arbustes à fleurs aux couleurs douces (Cornus, Philadelphus, Aronia). Une ambiance de nature, où le jardin est déterminé par un espace engazonné, délimité par des vagues de prairies fleuries, de vivaces et de graminées. 
    
    3- La Noue paysagère
Permettant à la fois de lutter contre les îlots de chaleur et de pouvoir infiltrer les eaux pluviales, la noue paysagère est un élément à par entière du jardin mais également de la venelle commune avec l’îlot A2. Elle représente à la fois une limite physique et un lien paysager entre les deux îlots. L’ambiance végétale reprend le vocabulaire des berges du Rhône et la présence du minéral est également présente par le principe de la rivière sèche. 


•     des colonnes fraîches
    Situées aux angles du bâtiment en face sud, ces colonnes fraîches donneront sur le cœur d’îlot et proposeront des espaces de dégagement sur les paliers. Les résidents pourront venir s’y installer et s’y retrouver via les mobiliers d’assises proposés, des poteries plantées d’arbustes ornementaux  et de plantes grimpantes qui viendront végétaliser l’espace et ainsi donner du caractère à ces lieux informels collectifs. Des espaces propices à la rencontre, à la rêverie, au temps d’un verre entre voisin de pallier, un espace où récolter ses aromatiques...

Un jardin sur le toit - une ouverture sur         la ville et son territoire.     
    La prise de hauteur en ville est souvent très difficile et il est également rare dans un espace urbain de pouvoir avoir une vue ouverte et dégagée à 360°.  On a donc tendance à se sentir facilement enfermé dans son quartier et pas particulièrement rattachée à sa ville et à son territoire.
C’est de cette réflexion que nous souhaitons proposer l’accessibilité aux toitures des bâtiments comme de véritables jardins urbains qui pourront venir prendre vie grâce à cette irrésistible envie que nous avons de vouloir prendre de la hauteur sur notre ville. 
Avoir accès à un toit c’est avoir accès à la lumière, à l’ouverture du ciel au dessus de sa tête et pouvoir observer le territoire dans lequel on vie. De plus, la proximité avec le canal de Jonage et les balmes boisées bien visibles qui l’encadre offre à voir du paysage depuis les toits de l’îlot A1.
Dans son ensemble le projet d’aménagement des espaces extérieurs, tendra à valoriser le cadre de vie des habitants de l’îlot et du quartier mais aussi à favoriser le développement de la petite biodiversité (insectes, micro faunes, ...

QUOI ?

Liens à l'espaces publics et jardins privatifs

OU ?

Villeurbanne (69)

QUAND ?

2019

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now